Les U. S. A. inquiets pour les Arabes israéliens, fustigent Netanyahou

Le Président Obama n’a pas encore appelé le Premier ministre Netanyahou pour le féliciter de sa victoire aux élections, mais la Maison Blanche a déjà fait savoir que la meilleure solution au conflit israélo-palestinien est un Etat palestinien indépendant. L’administration Obama a également critiqué Netanyahou et s’est dite profondément préoccupée, lui reprochant « sa rhétorique de division qui cherche à marginaliser les citoyens arabo-israéliens, et de saper les valeurs et les idéaux démocratiques qui sont une part importante de ce qui lie les Etats-Unis et Israël ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *