Les tracas de l’incroyable croissance démographique d’Israël

En termes de densité de population, Israël occupe d’ores et déjà la quatrième place des pays de l’OCDE et ce n’est qu’un début.

Une croissance démographique enviée mais problématique ? D’après les prévisions du Shoresh Institute, 20 millions de personnes vivront en Israël en 2065. Ce qui fera alors d’Israël avec 922 habitants au kilomètre carré le pays avec la plus forte densité de population de tous les Etats membres de l’OCDE. Par ailleurs, Israël a non seulement le taux de natalité le plus élevé de tous les pays industrialisés, mais il devance même d’un enfant le Mexique avec une moyenne de 3,1 enfants par famille.

Ce fort taux de natalité a beau être régulièrement célébré dans le pays, le professeur d’économie Dan Ben-David, président du Shoresh Institute n’en tire pas moins la sonnette d’alarme. Il signale qu’Israël va au devant de problèmes graves tels que surpopulation et faible rendement au travail ainsi qu’écart démographique croissant.

Les minorités

Un autre problème est posé par les minorités au sein desquelles on trouve ces familles nombreuses. Il s’agit des Juifs ultra orthodoxes et des Arabes musulmans. Ce sont les citoyens israéliens les plus mal intégrés dans le monde du travail. A noter toutefois que le taux de natalité dans les familles musulmanes est en baisse constante. De 3,5 en 2010 il est passé à 3,2 enfants en 2017).

Le professeur Ben-David estime que la solution de ce problème passe obligatoirement par la formation: « La formation n’est pas seulement un facteur essentiel pour la sécurité financière de chacun. Comme nous pouvons le constater dans tous les pays industrialisés, le taux de natalité dépend de l’influence qu’a la formation sur le niveau de vie ».

SOURCE: Groupe Israël-Suisse

Une pensée sur “Les tracas de l’incroyable croissance démographique d’Israël

  • 29 novembre 2018 à 6:45
    Permalink

    La minorité arabe ,21% de la population pour l instant ,devrait regagner les pays d où ils viennent ,ou rejoindre la France ,qui est le soutien le plus fort a leur cause !
    La formation ,par contre est déficiente ,chez nous ,il serait temps de former nos enfants pour qu ils ne deviennent pas comme leurs parents,des mauvais plombiers ,électriciens ,fonctionnaires etc…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *