Les terroristes sont d’accord pour que l’école soit évacuée

Un fonctionnaire de la ville française où les deux terroristes sont retranchés avec un otage près d’une école indique que le contact téléphonique a été établi avec les hommes. Un officier à l’intérieur du poste de commandement indique à la télévision française les hommes « veulent mourir en martyrs. »

Audrey TAUPENAS, porte-parole de Dammartin-en-Goële, dit que les fonctionnaires de police ont établi un contact téléphonique avec les suspects afin de négocier l’évacuation d’une école près de l’usine d’impression où les hommes sont acculés. Elle a déclaré dit que les suspects sont d’accord.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *