« Les terroristes doivent avoir peur, pas nous »

Les collectivités du Nord d’Israël tiennent des exercices d’urgence en intensifiant leurs exercices suite aux tirs de roquettes sur la Galilée occidentale, mais affirment que c’est le Hezbollah, qui devrait s’inquiéter, pas Israël.

Une organisation terroriste arabe palestinienne a revendiqué le tir de trois roquettes Katioucha sur le nord d’Israël dimanche. L‘une des roquettes, qui a été trouvée ce matin, avait un diamètre de 107 mm.

Suite à ces tirs, les présidents des conseils régionaux sont en état d’alerte. « Nous profitons de la situation et de la pratique de la préparation d’urgence, » a déclaré Giora Salz, chef du Conseil Régional de la Haute Galilée. « Tous les efforts doivent être fournis pour organiser des exercices et ensuite revenir à la normale le plus rapidement possible. »

Salz est resté positif, cependant. « Les bonnes nouvelles sont que le Hezbollah, contrairement à d’autres organisations, comprend l’importance de faire partie du gouvernement au Liban, et comprend donc la force de notre réponse. » En effet, des tirs d’artillerie très puissants de l’Armée israélienne ont eu lieu hier suite aux tirs de roquettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *