Les terroristes de Boko Haram assassinent 80 musulmans en prière

Boko Haram proche d’ISIS a frappé des mosquées dans la ville nigériane de Kukawa, assassinant des musulmans en prière. Le djihad du Ramadan se réchauffe. L’attaque des mosquées a eu lieu dans la ville reculée de Kukawa, située dans le nord du Nigeria, et en raison de l’emplacement isolé de toute information, la nouvelle de l’attaque n’a refait surface que jeudi, rapporte Al Jazeera. Boko Haram a mené l’attaque parce qu’il considère les musulmans trop modérés. Ils ont été assassinés alors que les habitants priaient dans plusieurs mosquées locales, une journée avant la rupture du jeûne. Des fonctionnaires déclarent que certains des terroristes ont fait irruption aussi dans les maisons et ont assassiné des femmes et des enfants, alors qu’elles préparaient le repas pour rompre le jeûne du Ramadan. La plupart des victimes étaient des hommes, et il est possible que le nombre de décès augmente. « Les terroristes de Boko Haram sont arrivés dans sept voitures et des motos dans la ville avant de lancer leur attaque, et plus de 1 000 soldats nigérians étaient à Kanwa, à environ 11 km, mais ne sont pas venus à la rescousse, » a rapporté Yvonne Ndege d’Al Jazeera.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *