Les Subbotniks, ces chrétiens russes devenus juifs

L’église orthodoxe russe a connu de nombreuses hérésies. Certaines d’entre elles n’ont aucun équivalent au monde, sauf peut-être en Éthiopie avec les Falashas. Leurs membres ont en effet rejeté en partie ou totalement le Nouveau Testament pour ne retenir que la Bible hébraïque. La plus ancienne de ces hérésies, la secte des « Judaïsants », a été prêchée par Skhariya le Juif dans la seconde moitié du quinzième siècleLire la suite sur jforum.fr