Les soldats de Tsahal ont reçu l’ordre de ne plus tuer les terroristes… ce qui va renforcer la terreur

« Les soldats de Tsahal ont été chargés par leurs commandants d’éviter de tuer des terroristes, même s’ils les repèrent sur le point de jeter une bombe incendiaire ou des pierres sur une voiture, » rapporte Yohai Ofer dans Makor Rishon. Le seul moment où les soldats peuvent tirer pour tuer, c’est quand il y a « danger réel de mort », mais les paramètres de cette situation ne sont pas clairement définis.

Le journal cite S., un combattant qui était stationné près de Ramallah il y a quelques semaines, déclarant que les pierres ne sont pas nécessairement définis comme des armes mortelles selon les règles de Tsahal. Si les pierres sont jetés sur les voitures israéliennes sur une route principale, les soldats peuvent tirer sur les jambes des terroristes, et seulement avec l’approbation d’un commandant de compagnie. Dans d’autres cas, le commandant de la compagnie autorise seulement des tirs de balles en caoutchouc. « Ils veulent que nous frappions un genou ou au deux, pour les dissuader, mais on sait que les pierres ont déjà tuer,  » conclut S.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *