Les services anti-terroristes britanniques infiltrés par un islamiste

Abdullah al-Andalusi a mené une double vie : celle au sein de la police des polices contrôlant l’état de préparation des forces britanniques face à la menace terroriste et celle de prédicateur promettant que les non-musulmans «seront punis en enfer». D’après The Sunday Telegraph, l’homme a comparé les combattants de Daesh avec ceux de l’armée occidentale. Après avoir condamné l’Etat islamique pour l’assassinat de civils, il a expliqué que l’Occident ne pouvait pas les juger parce que les armées occidentales n’ont rien de différent de celles de Daesh et même de certains «pères fondateurs» des nations occidentales. Ainsi, la nuit, il prêchait et même apparaissait à la télévision, et clamait que le gouvernement britannique voulait détruire l’Islam, et le jour il remettait son costume de pourfendeur du terrorisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *