Les retombées de l’affaire de l’assassinat des trois étudiants

D’après Galei Tsahal, les conclusions de l’enquête officielle sur le système d’appels d’urgence et la réponse donnée aux appels téléphoniques ont révélé de sévères insuffisances. Cette enquête a été mise en place après la constatation de l’échec des opérateurs de répondre de manière appropriée à l’appel de l’un des trois adolescents israéliens enlevés et assassinés en Judée-Samarie en juin dernier. Dans certaine ville d’Israël, les opérateurs des centres d’appel travaillent avec un système qui limite la durée de l’appel entraînant des abandons d’appels ou des appels que l’on ignore. Un haut-fonctionnaire a indiqué à la radio de l’armée qu’au moins dans deux centres d’appel régionaux, les conditions technologiques et humaines sont si mauvaises que beaucoup d’appels  téléphoniques sont déconnectées avant même que les interlocuteurs n’aient le temps « de dire allô » car les lignes sont automatiquement coupées au moment où l’on répond.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *