Les résultats des primaires donnent des ailes à Netanyahou

Les primaires du Likoud ne servent pas seulement à déterminer qui sera le leader du parti, et à ce titre représenter le parti lors des prochaines législatives, mais elles opèrent grâce aux votes à un tri des différentes personnalités qui se présentent en déterminant leur positionnement sur la liste. Le travail en amont qui prépare le choix des militants ou des groupes d’influence, ne sert pas toujours d’indicateur. C’est dans ces moments inattendus que s’exprime la véritable démocratie.

youli edelseinLa vedette des primaires, Youli Edelstein

Par exemple, Israël Katz avait fait un travail de fond auprès des entrepreneurs et particuliers qui dépendent professionnellement et économiquement du lui, voulant écarter ses deux confrères, Guilad Erdan et Youli Edelstein qui briguaient eux-aussi la deuxième place sur la liste mais n’avait effectué qu’un travail de surface auprès des militants. Résultat, Youli Edelstein est second, Guilad Erdan est troisième et Israël Katz ne vient qu’en quatrième position.

katz et erdanLes candidats Israël Katz et Guilad Erdan

Voici donc les résultats partiels communiqués à 12h00 après le décompte de 50% des bulletins de vote pour les primaires du Likoud. 1 Binyamin Netanyahou. 2 Youli Edelstein. 3 Gilad Erdan. 4 Israël Katz. 5 Miri Reguev. 6 Sylvan Shalom. 7 Moshe Yaalon. 8 Yariv Levin. 9 Tsahi Hanegbi. 10 Zeev Elkin. Selon le même décompte des voix, le député Moshé Feiglin ne serait pas en position éligible. Considéré comme un électron libre au sein du parti, des mots d’ordre avaient circulé afin de boycotter sa candidature. Mais les résultats ne sont que partiels.

moshe feiglinMoshe Feiglin : en mauvaise position ?

Le ministre de la Défense Moshe Yaalon est dit être à la traîne parce qu’il a symbolisé un des hauts dirigeants du gouvernement, et selon les sondages, n’aurait pas dû figurer dans le top des dix premiers. Les sondages ont été contredits, puisque le ministre de la Défense est en septième position. Le parti a également voté, à la demande de Netanyahou, pour réserver les places 11 et 23 points sur leur liste de façon à ce que le Premier ministre puisse les attribuer aux personnes de son choix, de préférence des candidats externes qui peuvent renforcer l’attractivité du Likoud aux électeurs potentiels.

Miki regevLa Député et candidate Miri Regev

La député Miri Regev a affirmé que dans l’un des bureaux de vote, elle a rencontré une « liste noire » avec son nom dessus, qui appelle les délégués à ne pas voter pour elle. Voyant cela, elle a dit aux électeurs : « Vous seul déciderez de ma place. » Elle est aujourd’hui à la cinquième place, ce qui constitue une performance, car ses positions politiques ont souvent été dures, sans compromis, ce qui aurait dû lui coûter cher, selon certains observateurs, sur le plan des résultats. Cela n’a pas été le cas.

sarah et bin netanyahouSarah et Binyamin Netanyahou

Netanyahou gagne facilement et  conserve le leadership, supplantant Danny Dannon, le seul candidat qui s’était présenté pour assumer la direction du parti et prêt à prendre le pas sur le représentant historique du parti. Lors d’une conférence de presse tenue à midi, Netanyahou a fait l’éloge du parti, en disant « le Likoud a choisi une liste étonnante (pour la Knesset) qui nous aidera à battre la gauche, dirigée par Livni et Herzog, et va m’aider à rester Premier ministre. » Netanyahou a ensuite rendu hommage au système des primaires du parti, en disant que c’était un modèle de démocratie qui a éclipsé la «dictature» des «soirées branchées», une référence à peine voilée de Yesh Atid de Yair Lapid qui ne tient aucune élection primaire au sein de son parti.

herzogHerzog etLivni : en tête selon les sondages

Selon un dernier sondage publié par la chaîne de télévision Chanel 10, le parti travailliste arriverait en tête des élections au mois de mars prochain avec 24 sièges à la Knesset. Le Likoud obtiendrait 21 sièges, suivi de près par Habayit Ayeoudi de Naftali Bennett avec 17 sièges. La liste arabe arriverait en quatrième position avec 11 mandats, puis le parti Kulanu du dissident du Likoud Moshe Kahlon obtiendrait 10 sièges. Yesh Atid aurait 9 députés, Israel Beitenu obtiendait 7 élus, comme le parti du Judaïsme Unifié de la Thora. Meretz aurait 6 députés, le Shass 5 et le parti d’Eli Yishaï Haam Itanu arriverait dernier avec 4 députés.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *