Les restes d’une égyptienne enceinte, d’il y a 3000 ans, découverts dans le désert israélien

Un consortium d’archéologues et de chercheurs de l’université de Tel Aviv a découvert les restes d’une femme égyptienne enceinte dans la vallée de Timna au sud d’Israël, à proximité d’un ancien temple égyptien dans une zone autrefois connue sous le nom de “Mines du roi Salomon”.

Situé dans un climat aride avec des ressources naturelles rares pour soutenir la vie, peu de cadavres humains – et aucun restes féminins – ont été déterrés près des mines de cuivre, qui auraient été exploitées pendant 500 ans entre le 9ème et le 14ème siècles avant notre ère. Lire la suite sur jssnews.com