Les récentes découvertes incroyables de la recherche israélienne

Voici quatre découvertes (parmi tant d’autres) réalisées par les chercheurs israéliens ces derniers mois.

Des lentilles pour daltoniens

Dr. Tal Ellenbogen et la doctorante Sharon Karepov de l’Université de Tel-Aviv ont mis au point des lentilles de contact capables de corriger la vision des couleurs chez les personnes atteintes de daltonisme. Basée sur l’incorporation de dispositifs optiques ultra-fins dans des lentilles de contact standard, la méthode utilisée permettra de personnaliser le processus pour l’adapter à toute une gamme de déficiences visuelles, et possède en outre un potentiel pour transformer toute une variété de matériaux incurvés.

 Sharon Karepov : « Les problèmes de distinction entre le rouge et le vert perturbent les comportements routiniers simples, comme savoir si une banane est mûre. Nous avons développé une technique pour transférer des métasurfaces de leur substrat plat initial vers d’autres surfaces telles que des lentilles de contact »

La mémoire et le parfum

Prof. Nir de l’Ecole des Neurosciences de l’Université de Tel Aviv et son équipe ont développé une méthode innovante pour influencer le processus de formation de la mémoire dans l’un des deux hémisphères du cerveau pendant le sommeil.

Basée sur la pénétration d’un parfum éveillant la mémoire dans une seule narine, la technique utilisée pourrait aider à renforcer la mémoire du côté atteint, chez les personnes souffrant de lésion cérébrale, et  rétablir l’équilibre dans le cerveau des victimes de stress post-traumatique. Pr Nir : « La méthode que nous avons développée permet de comparer pour la première fois le processus de consolidation de la mémoire dans les deux hémisphères du cerveau »

Créer un meta-matériau

Sous la direction de Pr. Yair Shokef de l’École de génie mécanique de l’Université de Tel Aviv, une équipe a développé une nouvelle méthode pour concevoir des meta-matériaux (ou matériau composite artificiel)  et en contrôler les propriétés, en y implantant des défauts structurels pour modifier utilement leur texture et leur comportement. Pr Shokef : « Nous comprenons tous intuitivement la différence entre une feuille de papier plane et la même feuille, lorsque nous la froissons et la transformons en boule.

La feuille plane est flexible, alors que la boule est chiffonnée et rigide. En d’autres termes, la boule est un meta-matériau dont les propriétés mécaniques se sont modifiées à la suite d’un changement de forme. Nous avons cherché une méthode qui nous permettrait de modifier la forme et la structure interne d’un matériau de manière contrôlée, afin de créer un meta-matériau possédant les propriétés mécaniques souhaitables pour un usage donné. Pour ce faire, nous avons créé un méta-matériau, et implanté des défauts à l’intérieur de l’ensemble des blocs de construction qui le composent ».

L’œil de la crevette

Dr Benjamin Palmer, membre du département de chimie à l’Université Ben Gourion (BGU), et des chercheurs de l’université et de l’Institut Weizmann de Science à Rehovot ont découvert que si les yeux des crevettes sont légèrement brillants, c’est grâce à des réflecteurs de lumière situés sous leur rétine, composés de nanoparticules sphériques très compactes qui permettent à l’œil de mieux recevoir la lumière sous l’eau. Chaque nanoparticule est construite à partir de centaines de plaques de cristaux disposées en couches concentriques autour d’un centre creux, ressemblant ainsi à un oignon.

Dans la nature, la couleur provient de trois sources : des pigments, comme la chlorophylle qui rend les feuilles vertes ; la bioluminescence, une réaction chimique qui produit de la lumière, comme on peut le voir avec les lucioles et des couleurs structurelles. Les couleurs structurelles proviennent de l’interaction entre des vagues de lumière et des structures minuscules. Dans le cas de l’œil de la crevette, la couleur provient de la manière dont les plaques minuscules de cristal sont disposées.

Une pensée sur “Les récentes découvertes incroyables de la recherche israélienne

  • Avatar
    24 juin 2020 à 20 h 31 min
    Permalink

    Bravo et les découvertes ne sont pas finit, elles ne font que commencer…….encore Bravo……..!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *