« Les réactions des dirigeants du monde ne sont que de pures formalités ! »

Un attentat meurtrier s’est déroulé ce matin à la synagogue Bne Thora du quartier de Har Nof à Jérusalem, faisant quatre morts, douze blessés, dont quatre dans un état grave. L’un des blessés, un policier, est dans un état critique.

abbas et netanyahou

Les réactions israéliennes sont presque toujours des réactions de douleur et de révolte. Ainsi, le Premier ministre israélien, contenant une colère légitime, a pointé un doigt accusateur en direction du président palestinien. « Cet attentat est la conséquence directe de l’incitation à la violence proférée par Mahmoud Abbas et par le Hamas que le monde ne veut pas entendre. » Quant à Naftali Bennett, le leader du parti Habayit Hayehoudi, ministre de l’Economie, il a déclaré que le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas avait « déclaré la guerre à l’Etat d’Israël et nous devons agir en conséquence ».

dhery

Arie Dhéry, le leader du parti Shass a parlé ce matin au Premier ministre et l’a alerté sur la situation sécuritaire. « Réveillez-vous, il ne s’agit plus événements isolés, c’est une guerre à laquelle nous sommes confrontés ». La synagogue Bne Thora qui a été attaquée ce matin faisait partie d’un ensemble cultuel que le Shass finance et dans lequel le Rav Ovadia Yossef, leader spirituel du Parti et Grand Rabbin d’Israël, décédé depuis peu, venait parfois prier.

Le président de l’autorité palestinienne condamne dans un communiqué les violences « d’où qu’elle viennent » et appelle dans le même temps à « cesser les incursions dans la mosquée al- Aqsa, les provocations des colons et les incitations à la violence de certains ministres du gouvernement israélien ». Le communiqué précise encore « qu’il est temps de mettre fin à l’occupation et à mettre un terme à toutes les  sources de violences et de tensions. » Le leader palestinien appelle à l’arrêt de la violence qu’il encourage !

john kerry

Pour la première fois depuis le début de la vague de terreur, le Département d’état américain hausse le ton en direction de l’Autorité palestinienne. Le Secrétaire d’état John Kerry a appelé l’Autorité palestinienne à « condamner l’attentat et à cesser l’incitation à la violence ». Par ailleurs, le Secrétaire d’état américain, John Kerry a appelé le Premier ministre israélien pour présenter ses condoléances aux familles des victimes de l’attentat de Jérusalem.

Le président français a « fermement condamné l’attaque terroriste odieuse qui a eu lieu ce matin dans une synagogue à Jérusalem et ceux qui osent s’en réjouir ». François Hollande a également présenté ses condoléances  aux familles et se dit « inquiet de la poursuite de la violence à Jérusalem ».

laars

Lars Faaborg-Andersen, l’ambassadeur de l’Union européenne en Israël a condamné l’attentat dans une synagogue de Jérusalem et se dit « choqué et consterné par l’odieux attentat contre des fidèles dans une synagogue ». Israël attend toujours la réaction de Ban Ki Moon, le secrétaire général de l’ONU. « Il va sans dire que les réactions des dirigeants de ce monde ne sont que de pures formalités, car leur postures pro-palestiniennes en disent plus long sur leur choix politiques que leurs condoléances compassées, » commente Ronen Polak, un journaliste de Kol Israël.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *