Les rabbins réintègrent l’armée allemande 90 ans après leur expulsion

L’armée allemande autorise les rabbins dans son aumônerie cette année pour fournir un soutien à environ 300 soldats juifs servant le pays dans des missions à l’étranger.

Cette décision marque le premier retour des rabbins dans l’armée allemande depuis leur expulsion sous les nazis dans les années 1930, selon un rapport publié dans le New York Times. Environ 12 000 soldats juifs sont morts en combattant pour l’Allemagne pendant la Première Guerre mondiale.

Un accord conclu l’année dernière entre le gouvernement et le Conseil central des Juifs du pays a été approuvé à l’unanimité, permettant à 10 rabbins de servir.

« Avec cela, la vie juive retourne de manière visible à la Bundeswehr. C’est notre contribution contre l’antisémitisme qui se développe quotidiennement dans notre société dans son ensemble », a déclaré la ministre allemande de la Défense, Annegret Kramp-Karrenbauer.

La conférence des rabbins orthodoxes du pays a salué cette décision, selon le rapport, comme « un signal important, surtout en ces temps où il existe à nouveau un terrain fertile pour l’antisémitisme, la haine de l’extrême droite et les théoriciens du complot ».

Les statistiques publiées en mai ont montré que l’antisémitisme en Allemagne avait atteint son plus haut niveau l’année dernière, depuis que le pays avait commencé à enregistrer les données, avec 90% des actes, attribués à l’extrême droite, selon le rapport.

Nathalie Sivan

Nathalie Sivan

Chroniqueuse invétérée de Coolamnews, Nathalie est une passionnée de la société israélienne, de ses particularismes, ses richesses humaines mais aussi de ses incohérences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *