Les rabbins doivent-ils se mêler de politique ?

Question Coolamnews :La politique en Israël est un plat qui se mange à toute heure de jour comme de nuit… Pensez-vous que les rabbins doivent aussi rentrer dans les débats de l’actualité ou se contenter des problèmes, déjà très nombreux, de halakha, de couple ou d’éducation?

Réponse: Rav Yossef Ben-Shoushan

Politique dans le sens propre du terme ou encore direction de la nation est le sujet essentiel qui doit préoccuper les rabbins dont le rôle ultime est de diriger le peuple d’Israël vers la concrétisation de sa vocation-mission qui est d’éclairer les nations de la terre à la lumière de la morale divine.

Et ceci n’est envisageable que par le biais de l’état d’Israël qui réalise le premier bourgeon de cette révolution universelle. Les rabbins en tant que tuteurs omniprésents dans la politique israélienne doivent veiller au bon développement de cette tendre pousse jusqu’à ce qu’elle devienne le tronc inébranlable du Royaume Messianique.

Ceci dit, cela ne vient en aucun cas les dispenser de leur rôle d’entretien constant de solutionner les problèmes halachiques, aussi bien au niveau de l’individu qu’au niveau du collectif qui sont les petites pierres qui constituent l’édifice grandiose que le peuple d’Israël se doit de bâtir pour le bien de l’humanité entière.

 

Rav Yosef Ben-Shoushan
Rav Yossef Ben-Shoushan

Après ses études en informatique et son service militaire, le Rav Ben-Shoushan a étudié une dizaine d’années à la Yechiva du Rav Kook, Merkaz Harav, dans laquelle il a approfondi les écrits du Rav Kook à la lumière de l’enseignement de nombreux disciples du Rav Tsvi Yehuda haCohen Kook zatsal, et essentiellement auprès du Rav Tsvi Israël Tao, du Rav Avraham Yéhochoua Zuckerman, et du Rav Chlomo Aviner. Il a continué d’étudier avec ces maîtres pendant une vingtaine d’années, tout en enseignant la Thora du Rav Kook dans différents forums, tant en hébreu qu’en français. Le Rav Ben-Shoushan a reçu la bénédiction de Grands de la Thora en Israël pour son activité en faveur de l’Aliya de France.

2 pensées sur “Les rabbins doivent-ils se mêler de politique ?

  • Avatar
    14 décembre 2018 à 12 h 19 min
    Permalink

    1) pour ce qui est des rabbins, la réponse est connue depuis longtemps : ils sont priés de s’occuper de leurs… pieds.
    2) la vraie question est plutôt : les juifs, doivent-ils se mêler de politique ?
    A cette question la réponse, de toute évidence, est oui : car, s’ils ne s’en mêlent pas, d’autres le font à leur place (et de toute façon, ne pas s’en mêler, c’est déjà en faire). Mais on se doit d’y ajouter une précision : ils ne doivent le faire qu’à titre de citoyen. Car, s’ils commencent à mettre en avant leur « origine » ils ne peuvent que perdre sur les deux terrains :
    – ils ne parviennent pas à rendre respectables des opinions qui ne le sont pas, en les faisant puérilement précéder de l’énoncé « je suis juif ».
    – et ils ne font qu’alimenter l’hostilité autour du mot juif.

    Répondre
  • Avatar
    14 décembre 2018 à 13 h 46 min
    Permalink

    Mon cher Luc Nemeth
    Avec mes excuses, vos propos transpire la quintessence de la dhimmitude.
    La Thora est le mode d’emploi de la vie juive et est perpétuée par les Rabanim. Elle inclue toute les facettes de la vie et pourquoi en exclurait-on la politique. Sans la Thora et les Rabbanim, être juif n’a aucun sens. Le propre du judaïsme c’est que la foi et la loi sont intimement liées dans l’identité du juif. C’est pourquoi il n’est nullement choquant d’affirmer son judaïsme lorsqu’on veut affirmer une opinion politique.
    Les rois d’Israël se soumettaient à cette Loi et c’est comme cela que tout fonctionnait.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *