Les quartiers arabes de Jérusalem transférés à l’Autorité palestinienne ?

Une nouvelle proposition de loi propose de transférer tous les quartiers arabes de Jérusalem à l’Autorité palestinienne.

Transférer les quartiers arabes de la Capitale à l’Autorité palestinienne. Une vielle revendication de Mahmoud Abbas. Pourtant cette proposition émane du député Yoël Hasson (Camp sioniste). Il l’a surnommée « proposition pour la sauvegarde de Jérusalem, capitale juive et démocratique ». Les principaux secteurs visés comprennent les quartiers de Shouafat, Issawiya, Djebel Moukaber, Bet Hanina, Tsour Baher, ainsi que d’autres villages alentours. Ces secteurs sont actuellement habités par 300 000 arabes.

Yoël Hasson apporte quelques explications à son initiative. « Depuis 1967, ces quartiers ont connu une explosion démographique. De 26% de la population de Jérusalem au moment de la guerre des 6 jours, ils représentent aujourd’hui 40% des habitants de la capitale. L’annexion de ces secteurs à Jérusalem est un véritable défi sécuritaire. La plupart des attentats sont perpétrés par des terroristes originaires de ces villages ».

Selon la proposition de loi, le gouvernement devra proposer dans les 6 mois à venir un plan opérationnel de séparation puis devra le faire approuvé par la Knesset. Le contrôle sécuritaire des territoires transférés restera exclusivement israélien, selon le député. En revanche, leur gestion civile et administrative incombera à l’Autorité palestinienne.

Se retirer avant même de négocier ?

Hasson estime que cette initiative apporte la solution au futur de Jérusalem comme capitale de l’Etat juif et démocratique. Reste que sa proposition de loi draine avec elle d’autres problèmes d’ordre géographiques et politiques. Pour les opposants (majoritaires) à cette proposition de loi, les pièges ne manquent pas.

Sur le terrain d’abord. Comment séparer les quartiers juifs et arabes parfois complètement imbriqués les uns aux autres ? Est-ce la, le prélude aux demandes palestiniennes d’obtenir l’est de Jérusalem comme capitale d’un futur Etat ? Enfin, Est-il judicieux de partager la capitale d’Israël unilatéralement ? De céder avant de discuter ? Voilà qui pourrait pousser Ramallah à exiger davantage de concessions de la part Israël, et ce, avant même de commencer d’éventuelles négociations.

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

4 pensées sur “Les quartiers arabes de Jérusalem transférés à l’Autorité palestinienne ?

  • Avatar
    27 juillet 2017 à 19 h 09 min
    Permalink

    Complètement idiot comme proposition. Jérusalem est une. Si certains étrangers posent des problèmes sécuritaires qu’ils soient renvoyés chez eux en Jordanie.

    Répondre
  • Avatar
    27 juillet 2017 à 21 h 58 min
    Permalink

    proposition de crétin et de traître. Ou au moins d’inconscient. Même,pas discutable. à jeter avec le député en question.

    Répondre
  • Avatar
    28 juillet 2017 à 1 h 11 min
    Permalink

    Il est premier ministre falestinien pour donner ses territoires aucx Arabes Netaniyahu crees un ghetto Juif la ou il peut , il a le ghetto mentalite qu’il transpose sur le terrian

    Répondre
  • Avatar
    30 juillet 2017 à 0 h 43 min
    Permalink

    Ces quartiers appartiennent à Jérusalem et les habitants arabes se disant palestiniens ,doivent être considérés comme résidents temporaires qui n’ont pas de droit de propriété qu’ils peuvent transmettre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *