Les propriétaires Israéliens restent inflexibles sur le prix de vente de leur bien immobilier

Malgré les deux initiatives gouvernementales visant à ralentir la hausse des prix de l’immobilier en Israël, à savoir la TVA à 0% pour les primo-accédants et le projet de prix 20% moins cher que le marché dans des zones ciblées par le gouvernement, les prix de vente restent pour le moment insensibles à ces actions.  Le magazine Globes a mené une enquête sur les prix dans 15 régions Israéliennes: aucune ne connait une baisse des prix immobiliers et les régions de Beer Sheva, Ashdod-Ashkelon, Bat Yam-Holon, et Ramat Gan-Givatayim sont même orientées à la hausse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *