Les procureurs néerlandais accusent Wilders mais ne se prononcent pas sur l’exposition antisémite à Amsterdam

Les procureurs néerlandais ont déclaré jeudi qu’ils vont porter des accusations contre la politique islamophobe de Geert Wilders pour les remarques faites à propos de Marocains lors de sa campagne électorale. L’acte d’accusation déclare que Wilders, dont le parti est à la tête des sondages d’opinion aux Pays-Bas, sera face à des accusations de « insulte à un groupe spécifique fondée sur la race, incitation à la discrimination et à la haine. » Les procureurs ne se sont pas prononcés sur l’exposition antisémite libre qui a lieu actuellement dans les rues d’Amsterdam.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *