Les pro-palestiniens se déchaînent contre les diamants israéliens à l’approche de la Saint-Valentin

La revue économique Globes a rapporté une augmentation de 53 % de l’industrie israélienne du diamants, la première du pays, ce qui fait enrager nombre d’organisations pro-palestiniennes. Ces dernières ont alors lancé la campagne « Stop Israel’s blood diamond trade » pour tenter de porter préjudice à cette industrie israélienne. A Londres, ce samedi 7 février,  s’est tenue une manifestation dans Bond Street et Picadilly Street devant les principales bijouteries se fournissant en Israël, dont De Beers (qui fournit les diamants bruts), Leviev, Cartier, TIffany, et Graff.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *