Les policiers et les familles évacuées d’Ofra, chantent ensemble la Hatikva

(Vidéo) Alors que dans l’une des maisons d’Ofra, la famille Brot  est sur le point d’être évacuée, le directeur de la Yeshiva de Har Etsion, Yaakov Madan termine ses propos sur ces mots: nous allons à présent chanter ce que nous avons tous ici en commun : la Hatikva, l’hymne national israélien. 

« Pour toutes les personnes présentes, il fut difficile de ne pas éclater en sanglots », a raconté un témoin présent dans la pièce.

9 pensées sur “Les policiers et les familles évacuées d’Ofra, chantent ensemble la Hatikva

  • 1 mars 2017 à 8:38
    Permalink

    C’est ce que l’on appelle un moment fort !

    Répondre
    • 1 mars 2017 à 1:12
      Permalink

      C’est ceux qui ont ecrit la hatikva qui vous mettent dehors

      Honteux

      Répondre
    • 1 mars 2017 à 4:56
      Permalink

      l’Israeli a ecrit cet chanson sans signification pour eux pour amener a l’abattoir que les Juifs chantent est acceptation de l’ordre d’expulsion

      Répondre
  • 1 mars 2017 à 9:27
    Permalink

    Ca suffit c est mortifere c est quoi ce mazochisme

    Répondre
  • 15 avril 2017 à 11:46
    Permalink

    Ce n’est pas une «désintéressement» mais une persécution. Il est évident pour quiconque fait attention que la police a reçu l’ordre de persécuter les jeunes religieux nationaux en Yeshah. Cela fait partie du schéma général de la paranoïa et l’hystérie affichée par les ennemis de la Torah dans l’élite dirigeante Israélien. Comme un reconfirmation à la tirade anti juif, le chiffon Am Haartz a révélé, ils sont terrifiés que les Kippot prennent le relais en Israel.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *