Les Palestiniens sont interdits d’entrée en Libye

Un officiel du gouvernement libyen a interdit aux Palestiniens, aux Syriens et aux Soudanais d’entrer en Libye parce que leurs pays minent la sécurité de la production de pétrole, sécurité économique de la nation, déclare le ministre de l’Intérieur. Le gouvernement du Premier ministre Abdullah al-Thinni gère uniquement un état embryonnaire dans l’est de la Libye après qu’un groupe rival ait saisi Tripoli en été, un groupe non reconnu par les puissances mondiales.

Le gouvernement de Thinni ne serait donc pas en mesure de faire respecter cette interdiction dans les aéroports de l’est de Tobrouk et de Labraq, et sur le territoire jouxtant l’Egypte. La traversée vers la Tunisie, et l’accès aux aéroports de Misrata et de Tripoli-Mitiga du pays sont encore hors de son contrôle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *