Les Palestiniens n’iraient finalement pas à la Cour Pénale Internationale contre Israël

En échange de la fin du gel du transfert de la collecte des taxes, annoncée hier par le Premier ministre B. Netanyahu, l’Autorité palestinienne (AP) devrait, quant à elle abandonner – provisoirement – ses menaces de poursuites contre Israël à la Cour Pénale Internationale (CPI). L’AP devrait également continuer de coopérer avec les forces de sécurité israéliennes. Israël avait retenu les recettes fiscales palestiniennes en décembre, après que l’AP ait annoncé son intention de rejoindre la CPI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *