Les Palestiniens exigent des excuses du secrétaire général de l’ONU

Les responsables palestiniens réclament des excuses après une déclaration faite à la radio israélienne par le nouveau chef des Nations unies, qui a affirmé que le temple qui avait été détruit par les Romains était un temple juif. Antonio Guterres a également déclaré que « personne ne peut nier le fait que Jérusalem est une ville sainte pour trois religions aujourd’hui », dont le judaïsme. Adnan al-Husseini, ministre des Affaires de Jérusalem au sein de l’Autorité palestinienne, a indiqué au service de presse chinois Xinhua que Guterres “ a ignoré la décision de l’UNESCO qui considérait la mosquée Al-Aqsa comme un patrimoine islamique pur, a violé toutes les coutumes légales, diplomatiques et humanitaires. Il est allé au-delà de sa fonction de secrétaire général… Et il doit présenter ses excuses au peuple palestinien ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *