Les otages fidjiens sont libérés

Personne ne sait pourquoi ni comment, pourtant la nouvelle est tombée il y a quelques minutes : les casques bleus fidjiens de l’Onu (UNDOF) détenus depuis fin août par des islamistes syriens sur le plateau du Golan ont été libérés, rapporte jeudi la chaîne Al Jazeera. Quarante-cinq casques bleus de la Force de l’Onu chargée de suivre depuis la guerre de Kippour le désengagement entre la Syrie et Israël ont été pris en otages le 28 août dernier par des combattants du Front al Nosra, branche syrienne d’Al Qaïda. L’incident s’est produit près de Quneitra, dans la zone de désengagement délimitée en 1974 et où patrouille depuis lors la Force de l’Onu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *