Les “nouveaux Suédois”, l’école et l’histoire des Juifs d’Europe

Siavosh Derakhti, fondateur de l’association Jeunes contre l’antisémitisme et la xénophobie, le 28 février 2019 organise des prises de parole pour sensibiliser les jeunes au génoci © Thibault SAVARY / AFP

Venus de Syrie, d’Afghanistan ou de Somalie, beaucoup de jeunes réfugiés en Suède savent situer Israël sur une carte mais ignorent jusqu’à l’existence de l’Holocauste: l’école est souvent leur premier contact avec l’histoire des Juifs d’Europe.Lire la suite sur jforum.fr