Les nouveaux législateurs du Likoud à la rencontre d’Israël

Au moins un tiers des membres de la Knesset est constitué de nouveaux arrivants. Ces gens façonneront la vie des Israéliens durant les quatre prochaines années. Ils prendront part à un séminaire spécial pour les préparer à leur nouvel emploi. En revanche, deux ans après leur élection, les membres actuels de la Knesset ont été réélus et sont déjà considérés comme des législateurs vétérans.

Certains d’entre eux sont bien connus pour leur activité publique israélienne et ont travaillé en tant que représentants élus dans des conseils locaux et dans les municipalités de leur lieu de résidence. Maintenant, ils se déplacent vers une ligne supérieure. En voici quelques uns.

Le procureur David Bitan, qui détient la 16è position, est représentant de la région Shfela. Il a été conseiller municipal à Rishon Letzion pendant environ 27 ans et bras droit du maire durant les neuf dernières années. Il s’est présenté aux élections primaires pour la 19e Knesset en 2013, mais n’est pas entré au parlement. Cette année, c’est fait. Il est marié et père de deux enfants.

Jacki Levy, 55 ans, 18e place. Ancien maire de Beit Shean et fils de l’ancien ministre David Levy. Sa sœur, Orly Levy-Abekasis, est membre de la Knesset, représentant Israël Beitenou. Il y a environ 13 ans, il a été blessé dans l’attaque terroriste au siège du Likoud à Beit Shean, pendant laquelle six personnes ont été tuées. Il a été président de la Fédération des Autorités locales en Israël. Il a perdu la mairie aux élections municipales de 2013. Il a été inculpé pour des infractions environnementales ainsi que d’autres hauts fonctionnaires de Beit Shean. Il est marié et père de sept enfants.

Yoav Kish, 46 ans, 19e place. Un pilote à la retraite avec le grade de lieutenant-colonel, et un pilote civil à El Al Israel Airlines. Il était l’un des leaders de la protestation des réservistes. Il y a deux ans, il a été nommé à un poste public par le Premier ministre Netanyahou. Il s’est présenté aux élections primaires du Likoud pour la 19ème Knesset, mais n’est pas entré au parlement. Au début de la campagne électorale, il a annoncé qu’il se présenterait contre Netanyahou au poste de président du Likoud, mais il a abandonné cette idée. Il est marié et père de trois enfants.

likoud

David Amsalem, 54 ans, est à la 21e place. Il est représentant du district de Jérusalem. Dans le passé, il a été président du Likoud à Jérusalem. Il a travaillé dans la municipalité de Jérusalem pendant 20 ans et a été connu comme un adversaire déclaré du maire Nir Barkat. Amsalem vit à Maaleh Adumim. Il est veuf et a deux enfants.

Miki Zohar, 35 ans, 22è place. Il était adjoint au maire à Kiryat Gat. Il a été socialement actif pendant des années, la plupart volontairement, et travaille dans l’immobilier. Il détient un baccalauréat et une maîtrise en droit et était sur le point de terminer son stage d’avocat. Il est marié et père de quatre enfants.

Dr. Anat Berko, 55 ans, 23e rang. Un lieutenant-colonel à la retraite, criminologue et auteur. Depuis deux décennies, elle a rencontré des prisonniers palestiniens, hommes et femmes, y compris certains qui avaient des liens étroits avec Mohammed Deif, le chef terroriste du Hamas. Berko est chercheur à l’Institut international pour la lutte contre le terrorisme au Centre interdisciplinaire d’Herzliya. Elle vient d’une famille irakienne et est mariée avec Reuven Berko, un expert du Moyen-Orient qui conseille le commandant de police du district de Jérusalem sur les affaires arabes. Elle a trois enfants.

Nava Boker, 44 ans, 25è place. Une journaliste et militante pour les droits des pompiers et l’amélioration du système de lutte contre les incendies. Elle est la veuve de commandant de police Lior Boker, qui a été tué dans l’incendie du Carmel en 2010. « Au cours des quatre dernières années, j’ai été active dans le domaine du sauvetage. Après la catastrophe Carmel, j’ai créé une fondation qui soutient le système de lutte contre les incendies et le perfectionnement du sauvetage. J’ai l’intention de continuer à promouvoir la question à la Knesset, » dit-elle.

Dr Avraham Nagosa, 57 ans, 27è place. Un activiste social et politique dans le but de faire avancer l’immigration des juifs éthiopiens et améliorer l’intégration des immigrants. Il fait son Alya en 1985, a obtenu une maîtrise en travail social de l’Université hébraïque, une maîtrise en gestion d’entreprise et en administration des affaires à l’Université de technologie de Swinburne à Melbourne, en Australie, et un doctorat en philosophie d’éducation à l’Université de Sussex en Angleterre. Il est marié et père de deux filles.

Yaron Mazuz, 53 ans, 29è place. Mazuz a été actif au Likoud pendant 25 ans. Il a été adjoint au maire de Kiryat Bialik et activiste social pour les populations défavorisées à Haifa, Krayot, Acre et Nahariya.

Oren Hazan, 30è place. Hazan est le fils de l’ancien député du Likoud Yehiel Hazan, qui a été accusé d’avoir voté deux fois sur un projet de loi économique, puis de tentative de falsification de preuve en retirant les appareils de vote. « Au début de la campagne électorale, j’ai fait un pari que le Likoud allait gagner soit 17-19 sièges à la Knesset ou 30-32, et j’avais raison », a dit Oren Hazan.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *