Les nouveaux immigrants représentent 34,5 % des suicides en Israël

Un tiers des personnes qui ont commis le suicide en Israël entre les années 2000 et 2013 étaient des immigrants, selon un rapport présenté mercredi à la Commission de la Knesset pour l’immigration, l’absorption et Affaires de la Diaspora.

Les données ont été présentées dans le cadre d’une discussion sur les réformes des soins de santé mentale pour les immigrants et leurs descendants. Sur les 4.806 suicides qui ont eu lieu en Israël entre 2000 et 2013, 1658 d’entre eux ont été le fait de nouveaux immigrants – soit 34,5% de tous les suicides.

Selon les statistiques, un quart des immigrants qui se sont suicidés entre 2000 et 2013 venaient d’Union soviétique et 3 à 8% étaient des olims d’Ethiopie.

Une pensée sur “Les nouveaux immigrants représentent 34,5 % des suicides en Israël

  • 10 décembre 2015 à 9 h 34 min
    Permalink

    Les suicides en Israël n’ont rien à voir avec des cas de « santé mentale » que le governement veut bien faire croire à la population, laquelle avale tout ce que celui-ci dit, et tout ce que les médias écrivent en raison de l’illétrisme très important en Israël. Les dirigeants jouent sur cela précisément. Les cas de suicide, sont, au contraire, le résultat d’une politique individualiste, chacun pour soi, sans aucune once de Hessed envers les besoins du peuple. Espérons que cette politique oligarchique et honteuse des dirigeants actuels sera bientôt remplacée par le Machiah Ben David.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.