Les Mollahs passent à l’euro pour défier les sanctions du Congrès

En plein regain de tension avec les États-Unis, provoquée par l’intransigeance de Téhéran sur l’accord nucléaire, l’État-voyou  de l’Iran a décidé de passer du dollar à l’euro pour ses échanges internationaux. Téhéran a annoncé, le 18 avril 2018, qu’il passerait de la devise du dollar à l’euro dans ses rapports financiers. Cette décision coïncide avec les nouvelles sanctions de la Chambre des représentants, du 26 avril dernier, pour tenir le régime responsable de sa brutalité contre la population en 2009. Lire la suite sur jforum.fr