Les ministres sont astreints à plus de transparence sur leurs déplacements

Les ministres n’auront plus besoin de l’approbation de tout le gouvernement pour s’envoler vers l’étranger. Le gouvernement a approuvé mardi une nouvelle politique sur les voyages des ministres à l’étranger, selon laquelle les ministres n’auront plus besoin de l’approbation de l’ensemble du gouvernement pour voyager à l’étranger, l’approbation du Premier ministre suffira. Le gouvernement, cependant, sera toujours informé d’un tel voyage. Les vice-ministres, quant à eux, auront besoin de l’approbation de leur ministre de tutelle pour voyager. La nouvelle politique vise à aborder les questions de voyages qui ne sont pas financés par le gouvernement et qui nécessitent l’avis juridique du procureur général, et veut faire une différence bien marquée entre les voyages de travail et les voyages personnels.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *