Les médias français ont menti: l’agresseur au couteau samedi dernier devant une synagogue de Marseille n’était pas un « déséquilibré »

Selon le BNCVA, les médias français ont été vite en besogne en qualifiant l’agresseur au couteau de Marseille qui s’en était pris à des Juifs devant une synagogue de « déséquilibré ».

On apprend que Farid, c’est son prénom, après avoir insulté ses victimes, et crié qu’il voulait « venger les palestiniens », s’est alors attelé à poignarder l’une d’entre elles, reproduisant les attaques au couteau commises par des terroristes palestiniens contre les Juifs israéliens. L’agresseur n’était pas un déséquilibré, comme cela avait été annoncé trop précipitamment. C’est en raison d’un état d’ébriété avancé de l’agresseur, que le premier médecin avait juste conclu que « son état était incompatible avec une garde à vue ». Très rapidement , après dégrisement, le psychiatre a constaté que Farid, 33 ans, était conscient et responsable de ses actes…

Aucun média n’a évidemment corrigé l’information et fait le lien avec les événements au Proche-Orient. L’auteur de l’attaque était connu des services de police, avec déjà 13 condamnations à son palmarès…

3 pensées sur “Les médias français ont menti: l’agresseur au couteau samedi dernier devant une synagogue de Marseille n’était pas un « déséquilibré »

  • 2 novembre 2015 à 9 h 35 min
    Permalink

    En France, tous les auteurs d’attentats sont cités comme déséquilibrés. Il ne faut pas heurter la sensibilité des islamistes. Crier allah o Akbar, ce n’est que pour se donner une contenance !!!!

    Répondre
  • 1 novembre 2015 à 10 h 54 min
    Permalink

    L’état d’ébriété ? Ce qui la rendu ivre, c’est très probablement la haine du Juif, pas l’alcool qui est, je le rappelle, interdit par l’islam !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.