Les « martyrs » d’Allemagne : plus de 400 citoyens allemands ont rejoint les rangs du Jihad

Le ministre de l’Intérieur allemand De Maizieres indique que son pays n’a pas l’intention de tolérer cette « nouvelle mode ». Il a aussi exprimé la crainte du gouvernement d’un retour en Allemagne de ces terroristes : « Notre première priorité est d’arrêter les terroristes en herbes avant leur départ. Cependant, il n’est pas moins important d’empêcher le retour des vétérans du Jihad ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *