« Les maires qui ne veulent pas absorber les communautés orthodoxes sont racistes »

La ministre de la Justice Ayelet Shaked (Sionistes-religieux) lutte contre la discrimination qui touche les orthodoxes. Elle s’est exprimée lors d’une interview sur la radio Kol Chai : « C’est un phénomène pervers montrant que les maires travaillent à exclure la population orthodoxe pour les empêcher de résider dans leurs villes, c’est du racisme flagrant. »

« Je me bats contre la discrimination des orthodoxes », a déclaré la ministre de la Justice. Selon elle,  l’omission délibérée de louer ou vendre des logements aux orthodoxes est inacceptable. « Les maires qui ne sont pas disposés à promouvoir des centres orthodoxes dans leurs villes sont racistes, » affirme-t-elle.

La semaine dernière, le ministre des Finances Moshe Kahlon (Koulanou) a admis devant la Knesset qu’il était familier avec le phénomène en question et a fait valoir que la raison que son bureau n’avance pas de solutions pour la communauté est due au refus des maires d’absorber la population orthodoxe. Cependant, Kahlon a refusé de s’engager à prendre des mesures concrètes pour encourager les villes à absorber la communauté religieuse.

Une pensée sur “« Les maires qui ne veulent pas absorber les communautés orthodoxes sont racistes »

  • Avatar
    22 juin 2016 à 12 h 36 min
    Permalink

    Quand on sait que certaines municipalités refusent la mise en place d’un herouv parce que cela attirerait les religieux… Cette disposition, le herouv devrsit être obligatoire partout en Israël (on ne voit pas en quoi un simple fil peut déranger) comme ça il n’y aurait pas de zone préfèrentielle sur lesquelles les religieux se concentrer aient.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *