Les lettres personnelles de Lucie Dreyfus et son combat pour son mari

Les lettres personnelles que Lucie Dreyfus a envoyées à son mari Alfred et la vaste correspondance qu’elle a menée avec les autorités révèlent les efforts considérables qu’elle a déployés et l’aspect personnel de l’un des antisémites les plus notoires. affaires dans l’histoire.

Le 15 octobre 1895, Alfred Dreyfus, un officier ayant le grade de capitaine à l’état-major français, fut appelé à se présenter au quartier général à neuf heures du matin en civil pour “un examen des officiers stagiaires”. Malgré la demande déroutante, le capitaine resta imperturbable et se sépara de sa famille comme il le faisait régulièrement. Ce fut une matinée agréable, et son fils de trois ans, Pierre, a insisté pour l’escorter jusqu’à la porte d’entrée. Le souvenir de cette séparation, écrit plus tard Dreyfus dans ses mémoires, est ce qui l’a aidé à faire face à tout ce que les années suivantes lui ont envoyé.Lire la suite sur jforum.fr