Les leaders conservateurs rassurent les juifs britanniques

 

Outre le Brexit et les problèmes socio-économiques, le problème de l’antisémitisme au sein du parti travailliste a été un facteur important dans les élections législatives en Grande-Bretagne.

Les conservateurs parlent d’une victoire sur l’antisémitisme dans la politique britannique. D’autres avertissent que la menace de haine pour les Juifs n’est pas encore passée. Ruth Smeeth, membre de la communauté juive locale et députée sortante du parti travailliste, était encore plus dure dans sa formulation.

Dans une interview en direct à la télévision britannique, elle a déclaré en apprenant la défaite de son parti: « Nous sommes devenus « le » parti raciste en raison des actions de notre leader. Mme Smeeth a ajouté que M. Corbyn avait été « au mieux un spectateur » de l’antisémitisme et « au pire coupable et directement impliqué ». Selon elle, il doit « se regarder dans un miroir et décider s’il est raciste ».

« Vous n’aurez plus jamais à vivre dans la peur. « 

Michael Gove, un membre éminent du Parti conservateur, a émis une note positive dans son discours de victoire. Il s’est explicitement adressé aux électeurs juifs: «Vous avez dû vivre pendant des mois avec des inquiétudes concernant un éventuel Premier ministre qui aurait utilisé une rhétorique anti-juive et embrassé des terroristes anti-juifs. Vous n’aurez plus jamais à vivre dans la peur.  » Il a qualifié les résidents juifs du pays « d’amis et de voisins ».

Le grand rabbin britannique Ephraim Mirvis a réagit avec plus de prudence aux résultats. « Les élections sont peut-être terminées, mais les inquiétudes concernant la résurrection de l’antisémitisme demeurent. L’islamophobie, le racisme et d’autres préjugés continuent de mettre à l’épreuve nos communautés et, comme il est désormais clair, même nos partis politiques. Il est vital que nous réunissions le pays maintenant », a-t- il écrit sur Twitter. Même sans les mauvais résultats de l’actuelle direction travailliste, l’antisémitisme n’a pas été éliminé, semble-t-il vouloir rappeler au public.

La veille des élections, le rabbin Mirvis avait appelé les électeurs à ne pas voter pour le parti travailliste, car « l’âme de la nation » était en jeu.

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *