Les Juifs de New York ne veulent pas être mélangés avec les anti-israéliens du FNI

La décision du consulat israélien à New York de permettre au mouvement d’extrême-gauche, le « Fund New Israel » (FNI) , qui favorise le boycott des Juifs vivant en Judée et Samarie, de participer à la prochaine Marche de New York « Célébrate Israël Parade » a déclenché une avalanche de critiques de la part de la Communauté juive locale et des groupes pro-israéliens. Le très important Rabbin David Algaze définit la décision de « gifle dans le visage » des militants et sympathisants locaux d’Israël, et a accusé le Consulat de céder à la pression américaine.

Le FNI est composé d’une large gamme de groupes d’extrême-gauche et d’Arabes, dont beaucoup sont ouvertement hostiles à l’Etat d’Israël. Le FNI a gagné en notoriété au cours du rapport unilatéral Goldstone de 2009 qui a attaqué l’armée israélienne pour sa conduite pendant l’opération Plomb Durci contre les terroristes de Gaza, tandis que les crimes de guerre commis par le Hamas et d’autres groupes islamistes ont été largement ignorés. Peu de temps après que le rapport biaisé ait été publié, il a été révélé que la grande majorité des ONG qui avaient fourni du matériel pour incriminer Israël étaient bénéficiaires du FNI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *