Les journalistes seront-ils remplacés par un robot qui écrit 500 mots en 2 minutes?

Imaginez un monde où vous n’avez pas besoin de penser avant de produire du contenu écrit. Les blogueurs, les journalistes, les éditeurs et les étudiants pourraient produire du contenu en quelques minutes. Eh bien, c’est peut-être déjà la réalité grâce à la start-up israélienne Articoolo….

.

Fondée en 2014, Articoolo a créé un  logiciel qui utilise algorithmes et intelligence artificielle pour écrire des articles compréhensibles allant jusqu’à 500 mots. L’ utilisateur n’a qu’a saisir deux à cinq mots-clés, et Articoolo les contextualise, résume les informations et reformule le résumé pour produire un article, pour seulement 2 dollars, beaucoup moins que le salaire des journalistes….

Entendu, mais est-ce pour autant la fin du journalisme?

Evidemment non, car rien ne peut remplacer le contact humain et l’analyse qui consiste à produire un solide travail de journalisme. C’est en tous cas, l’avis du cofondateur d’Articoolo, Doron Tal, en tant qu’ancien chroniqueur pour des journaux israéliens comme TheMarker et Globes, tient à rassurer  les journalistes : « il faut appréhender Articoolo comme un outil. De la même manière que les algorithmes permettent aux médecins d’obtenir de meilleures conclusions, les algorithmes d’Articoolo peuvent aider les producteurs de contenu à obtenir de meilleurs résultats,  plus rapidement et  plus efficacement ».

Lire la suite sur tel-avivre.com