Les islamistes sunnites attaquent deux villages défendus par le Hezbollah et l’Iran en Syrie

Le Front al-Nosra, la branche syrienne d’el-Qaëda et des groupes islamistes alliés ont lancé une attaque mercredi sur les deux derniers villages chiites sous contrôle du régime dans la province septentrionale d’Idleb, ont indiqué des militants et une ONG. La coalition rebelle de l' »Armée de la Conquête », qui comprend le Front al-Nosra, a annoncé sur internet son assaut sur les villages de Fouaa et Kafraya. « Nous avons décidé de commencer la bataille de Kafraya et Fouaa contre les forces de (Bachar al-) Assad et les milices iraniennes », affirme le communiqué du groupe. Rami Abdel Rahmane, directeur de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), a lui affirmé que ces localités étaient les deux derniers villages chiites aux mains du gouvernement à Idleb, que les rebelles ont capturé ces derniers mois. L’Armée de la Conquête a dit avoir décidé de lancer son assaut après l’offensive engagée récemment par les forces gouvernementales soutenues par les terroristes du Hezbollah chiite libanais sur Zabadani, dernier bastion rebelle sur la frontière syro-libanaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *