Les incidents à la frontière nord se poursuivent mais ne sont pas un signe

Un haut gradé de l’armée qui a tenu à rester anonyme déclare : « Le Hezbollah n’est pas intéressé à déclencher une guerre contre Israël maintenant. Il n’est pas nécessaire de consolider la sécurité des communautés agricoles ou des villages juifs du nord du pays, nous allons créer un fardeau supplémentaire à Tsahal pour rien, » a-t-il affirmé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *