Les importateurs de feux d’artifice ne veulent pas être les victimes de l’intifada silencieuse à Jérusalem

Depuis le mois de Juin, la capitale Israélienne est secouée par des attentats, des émeutes et des tentatives de lynchage visant les Juifs. Les agresseurs Arabes redoublent d’imagination et ont détourné l’utilisation des feux d’artifices pour leurs attaques. En réaction, des voix se dont levées pour demander l’interdiction de ces produits en Israël. Du coup, c’est tout un secteur qui anticipe d’entrer dans la tourmente et qui l’a fait savoir aujourd’hui dans une lettre au gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *