Les Igbos du Nigéria veulent être reconnus comme membres de la nation juive

 

Les Igbos (localisés dans 5 états au sud-Est du Nigeria) et les Lembas (localisés au Nord de l’Afrique du Sud et au Sud du Zimbabwe) font partie des groupes les plus importants constituant la communauté juive en Afrique Noire. Ils surpassent en nombre les Juifs séfarades d’Afrique du Nord. Dans cette importante tribu, vit une communauté qui se définit elle-même comme juive. D’ailleurs, ils trouveraient offensants qu’on leur propose de se convertir au judaïsme traditionaliste tant ils le vivent ! Pour eux, ils sont aussi juifs que n’importe quel juif.

D’après certains historiens, les Igbos pratiquaient déjà les rituels tels que de la circoncision des garçons huit jours après la naissance, bien avant leur rencontre avec la Bible et les missionnaires.

Pour la spécialiste nigériane, Catherine Acholonu, auteure de l’ouvrage Ils vivaient avant Adam, «tout le monde est excité de dire [que les Igbos] appartiennent au peuple de la Bible car la Bible est dominante». La tradition raconte qu’à la suite de conflits survenus dans le royaume d’Israël sous le règne de Nabuchodonosor, les ancêtres des Igbos (appelés aussi Al-Maghribi) durent fuir et que leur navire les emmena jusqu’en Afrique du Nord (Essaouira et CARTHAGE), où ils durent s’installer. Le scénario le plus probable est que les ancêtres des Igbos se sont composés des clans familiers des Israélites et des Judéens pendant les sièges assyrien et babylonien.

Simplement être reconnus comme juifs

Beaucoup de Juifs orthodoxes en Israël ne reconnaissent pas les Igbos comme étant des leurs, du fait qu’ils ne sont pas nés d’une mère juive ou parce qu’ils ne se seraient pas convertis selon la loi juive. Ceux d’entre eux qui se sont rendus en Israël sont contents « d’avoir pu voir la terre de leurs ancêtres », mais c’est tout.

Israël a de toutes façons, semble-t-il, rejeté leur demande de citoyenneté – pour ceux qui l’ont demandée. Mais ils n’ont globalement pas d’aspiration à la alyah, ils veulent simplement être reconnus comme juifs, et être en lien avec la nation juive.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *