Les grands médias de gauche n’avaient pas prévu le soutien de l’Egypte aux critiques de D. Trump à leur encontre

C’est une douche froide pour les médias mainstream américains et occidentaux. Dans leur unanimisme contre D. Trump et leur renvoi de ses critiques à leur encontre, le Président américain a trouvé un allié de choix avec…l’Egypte. Ce pays a approuvé mardi ses accusations, décrivant les médias comme étant fondamentalement « malhonnêtes » et de « ne pas couvrir » certains attentats islamistes à travers le monde.

La Maison Blanche a fourni lundi une liste de 78 attaques « mises en oeuvre ou inspirées » par le groupe Etat islamique (EI), qui ont été tues par les médias.

« Les critiques de la Maison blanche visant les médias occidentaux pour avoir ignoré 78 attaques terroristes au niveau mondial méritent des louanges », peut-on lire dans un communiqué du ministère des Affaires étrangères égyptien, qui précise que neuf de ces attentats ont eu lieu en Egypte. « Alors que certains pays visés par des attaques terroristes reçoivent une compassion et un soutien international, d’autres, comme l’Egypte, sont pointés du doigt pour les manquements des autorités », souligne le Ministère.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *