Les grandes gueules RMC-BFM: Enfin quelqu’un se lâche sur le Hezbollah

 

Dans l’émission « Les grandes gueules », Barbara Lefebvre ne pratique pas le langue de bois. Lorsqu’il est question de la stabilité du Liban, elle pointe du doigt le soutien français au gouvernement libanais et donc au Hezbollah.

Dans l’émission de RMC et BFM « Les grandes gueules », Barbara Lefebvre : « Le soutien du gouvernement français au gouvernement libanais est une faute politique et une insulte au peuple libanais ! » Le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah doit se retourner dans son bunker !

https://www.facebook.com/GGRMC/posts/3544862678879432

Qui est Barbara Lefebvre ?

Elle est professeur d’histoire-géographie en région parisienne. Elle est co-auteur de Les territoires perdus de la République. Les Français l’ont découverte le 6 avril 2017, opposée à Macron sur le plateau de l’Émission politique.

Professeur d’histoire-géographie, Barbara Lefebvre avait mis en difficulté le futur président de la République : « Je l’ai interrogé sur ses propos, tenus en novembre 2016 en Algérie, qui assimilaient la colonisation à un crime contre l’humanité, raconte-t-elle. Je lui ai demandé en substance si, désormais, j’allais devoir enseigner à mes élèves que Jules Ferry ou Lyautey étaient des criminels de guerre. Puis je lui ai parlé de l’usage qu’il faisait du terme « refoulé colonial » et s’il pensait que c’était en aggravant cette fracture identitaire qu’il espérait que tous les jeunes des « territoires perdus » se sentiraient français et aimeraient leur pays… »


Elle a publié de nombreuses tribunes dans la presse française sur la question scolaire et éducative, l’antisémitisme, la défense de la laïcité républicaine.

Une pensée sur “Les grandes gueules RMC-BFM: Enfin quelqu’un se lâche sur le Hezbollah

  • Avatar
    10 août 2020 à 19 h 47 min
    Permalink

    Bravo à Madame Lefebvre!
    On a besoin de plus de voix comme la sienne.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *