Les fréquentations douteuses de Mahmoud Abbas

Dis-moi qui tu fréquentes, je te dirai qui tu es.  

Le président de l’Autorité palestinienne et son prédécesseur Yasser  Arafat, ont pratiquement commis toutes les erreurs politiques possibles et imaginables. Cela se vérifie également quand on dresse le détail de leurs amitiés et fréquentations particulières.

Le dictateur nord-coréen Kim Jong-un

Le dictateur nord-coréen Kim Jong-un est réputé pour être l’un des leaders mondiaux les plus brutaux. Il exécute et purge ses ennemis politiques, les membres de sa famille et ses critiques.

Chaque année, Abbas félicite le dictateur nord-coréen à l’occasion de l’anniversaire de la fondation de la République populaire démocratique de Corée. Il remercie Jong-un pour son soutien à la cause palestinienne. Abbas a également souhaité cette année au dictateur «abondance, santé et bonheur» et a exprimé son espoir que «les relations amicales étroites et le respect mutuel entre les deux peuples et les deux pays se développeraient « encore plus. » [Quotidien officiel de l’AP Al-Hayat Al-Jadida , 10 septembre 2020]

Le dictateur syrien Bashar al-Assad

Le dirigeant syrien Bashar al-Assad a assassiné des dizaines de milliers de civils syriens, dont des milliers par gaz, pour consolider son pouvoir. Pourtant, il a le plein soutien de Mahmoud Abbas. À de nombreuses reprises, Abbas a souligné son soutien au dirigeant syrien. 

Plus tôt cette année, il a envoyé le vice-Premier ministre de l’Autorité palestinienne Ziad Abu Amr pour remettre une lettre à al-Assad. Lors d’une réunion avec l’envoyé du vice-ministre syrien des Affaires étrangères Faisal Mekdad Abbas a souligné «la profondeur des relations palestino-syriennes et la constante coordination entre les dirigeants syriens et palestiniens »:

Les précédents

Déjà en 2008, Palestinian Media Watch a présenté un rapport à la commission des affaires étrangères du Congrès américain qui montrait les liens d’Abbas avec les dictateurs et les partisans du terrorisme. Le rapport mentionnait le soutien de l’Autorité palestinienne à Saddam Hussein et à l’insurrection en Irak, au président vénézuélien Hugo Chavez, à Cuba, en Corée du Nord, en Syrie et au Hezbollah.  

SOURCE : Palestinian Media Watch

3 pensées sur “Les fréquentations douteuses de Mahmoud Abbas

  • Avatar
    21 septembre 2020 à 13 h 34 min
    Permalink

    Il manque dans votre liste le minable de l »Elysée et la folle de l’Hôtel de Ville. Finalement tous les antisémites.
    ROSA

    Répondre
    • Avatar
      21 septembre 2020 à 15 h 11 min
      Permalink

      Bonjour Rosa, oui en effet, je ne comprend toujours pas pourquoi la France s’acharne a entretenir des relations avec des terroristes qui ont du sang sur Les mains.

      Répondre
  • Avatar
    21 septembre 2020 à 16 h 22 min
    Permalink

    La France ne fera pas marché arrière ,c est contre nature pour elle ,et sa population est imbibée de propagande anti Israélienne depuis trop longtemps
    L etat Juif ,comme toujours doit compter sans elle ,et sans cette Europe visiblement hostile et qui ne cherche pas a le cacher

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *