Les frappes israéliennes auraient détruit la moitié des défenses antiaériennes syriennes, selon le Haaretz

Les frappes menées samedi par l’armée israélienne sur le territoire syrien, dans le cadre desquelles un avion de guerre israélien s’était écrasé en territoire israélien, ont causé la destruction de près de la moitié des défenses anti-aériennes de l’armée du régime du président syrien Bachar el-Assad, selon un article publié lundi par le quotidien israélien Haaretz. Lire la suite sur lemondejuif.info