Les Français font-ils monter les prix de l’immobilier en Israël? L’exemple de Tel Aviv

La hausse des prix de l’immobilier à Tel-Aviv touche des zones autrefois considérées comme relativement peu chères, et les Français y sont peut-être pour quelque chose. Il y a une semaine, un nouvel immigrant de France a acheté un appartement de 70 m² dans le quartier de Florentin près de Jaffa pour 3,2 millions de NIS. Le vendeur, qui habite sur place, avait acheté le bien en 2011 pour 1,5 millions de NIS avant sa construction.

Selon le site Web de www.madlan.co.il, le prix pratiqué par m² dans le quartier Florentin est de 34 700 NIS, et de nombreuses propriétés peuvent être acquises au prix de 1,5 million de NIS ou moins, car le quartier compte beaucoup de petits appartements. Cette vente était donc 30% au-dessus du prix du marché, et a donné lieu à des prix comparables à ceux du nord de Tel-Aviv. Par exemple, le prix moyen de l’immobilier résidentiel par m² dans le prestigieux quartier Babli est de 44 900 NIS par m², ce qui n’a rien à envier à de beaux quartiers de Paris…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *