Les fouilles archéologiques en Judée Samarie donnent des sueurs froides aux anti-israéliens

Suite à un procès engagé par deux associations de la gauche radicale israélienne qui demandent le respect de la  » Loi pour la Liberté d’Information » et exigent de connaître les résultats des excavations menées par Israël en Judée Samarie, le gouvernement israélien s’est refusé à donner la moindre information sur les objets et documents émanant des fouilles. Pas question non plus d’indiquer l’endroit où ils ont été entreposés, ni quels archéologues ou institutions s’en sont chargés, alors que les organisations espéraient disposer d’une liste précise. Le quotidien israélien Haaretz s’est quant à lui fendu d’un article au vitriol contre Israël accusant le gouvernement de cacher au monde les résultats de ces fouilles…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *