Les forces spéciales américaines éliminent un chef du mouvement Etat-islamique

 Une première depuis le début des frappes aériennes de la coalition internationale, menées par les Etats-Unis: une intervention terrestre des forces spéciales. Destinée à éliminer Abu Sayyaf, le numéro deux des dirigeants de l’organisation terroriste « Etat-islamique », l’opération, couronnée de succès, s’est déroulée en Syrie par une dizaine de commandos américains. Une dizaine de terroristes ont également été éliminés durant l’action et l’épouse du leader abattu a été capturée. Durant l’opération commando, de jeune Yazidis, qui étaient emprisonnés, ont été libérés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *