Les flots de cash versés par l’ONU à l’Autorité palestinienne

Le 11 décembre 2019, l’ONU et le l’Autorité palestinienne ont lancé un appel de 348 millions de dollars «pour répondre aux besoins humanitaires critiques des Palestiniens».

Du cash pour Ramallah ! Demandant au monde de fouiller une fois de plus profondément dans les poches de leurs contribuables, l’appel de l’ONU ignore le fait que l’Autorité palestinienne (l’AP) gaspille des centaines de millions de shekels chaque année.

Plus particulièrement, l’appel n’a pas mentionné les centaines de millions de shekels que l’AP gaspille pour financer sa politique de récompense contre le terrorisme « Pay-for-Slay » . En 2018, «Pay-for-Slay» a coûté à l’Autorité palestinienne pas moins de 743 millions de shekels. 502 millions de shekels ont été dépensés pour payer les salaires mensuels des prisonniers terroristes et des prisonniers libérés et au moins 241 millions de shekels ont été dépensés pour payer des allocations aux familles des terroristes morts, les soi-disant «Martyrs».

Fin octobre 2019, les rapports financiers de l’AP montrent qu’il a été dépensé 490 709 000 shekels pour la Commission des prisonniers de l’OLP, dont 396 103 000 shekels ont été versés à des prisonniers terroristes et libérés. Des centaines de millions de personnes supplémentaires ont été versées en 2019 aux familles de terroristes décédés.

En outre, dans son appel, l’ONU a ignoré le fait que dans les années 2011 à 2018, l’Autorité palestinienne a transféré des fonds totalisant plus de 7 milliards de shekels à l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) . L’OLP n’est soumise à aucune transparence financière et le sort de ces fonds n’est pas clair. Cela dit, Palestine Media Watch a déjà prouvé que l’OLP utilise les fonds qu’elle reçoit de l’Autorité palestinienne pour financer des organisations terroristes désignées au niveau international telles que le Front populaire pour la libération de la Palestine (FPLP).

Des sommes astronomiques sans aucune transparence

Fin octobre 2019, les rapports financiers de l’Autorité palestinienne montrent qu’elle a transféré depuis sa création pas moins de 327 530 000 shekels aux institutions de l’OLP.

Comme si l’utilisation abusive positive par l’Autorité palestinienne de ses fonds pour soutenir, inciter et récompenser le terrorisme ne suffit pas à démontrer à quel point le plaidoyer de l’ONU / AP est scandaleux, cette utilisation abusive est encore aggravée par le fait que pour l’exercice 2019, l’Autorité palestinienne n’a publié aucun budget que ce soit. Aucun budget de l’AP pour 2020 n’a été présenté non plus. Tout ce que l’AP a publié en 2019 est un rapport de performance mensuel. En conséquence, en l’absence de budget de l’Autorité palestinienne défini, on ne sait pas exactement comment l’ONU a atteint le chiffre de 348 millions de dollars pour l’appel.

À première vue, il semblerait que l’ONU et l’Autorité palestinienne viennent de copier le même appel qu’ils ont lancé en 2018 , avec lequel ils ont demandé au monde de lever 350 millions de dollars. Comme le montrent les chiffres ci-dessus, en 2019, l’AP a dilapidé au moins 1 milliard de shekels pour inciter et récompenser les terroristes et le terrorisme et financer l’OLP.

C’est à peu près la même somme que l’ONU réclame aujourd’hui à la communauté internationale.

SOURCE: Palestine Media Watch

2 pensées sur “Les flots de cash versés par l’ONU à l’Autorité palestinienne

  • Avatar
    17 décembre 2019 à 11 h 25 min
    Permalink

    La France la première.
    Ben oui, il ne faut surtout pas se fâcher avec mahmoud.
    ROSA

    Répondre
  • Avatar
    8 février 2020 à 0 h 21 min
    Permalink

    Le budget de la France c’est plus de mille milliards d’Euro par an. 348 Millions de Dollars c’est le montant de l’argent de poche de Bernard Arnault Directeur de LVMH.
    Comme l’argent est mal employé, afin de rectifier ce problème, il devrait y avoir un guichet de l’ONU dans laquelle les Palestiniens viendraient obligatoirement présenter des factures et justifier l’utilisation des sommes versées par les contribuables Européens.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *