Les familles des soldats disparus condamnent Netanyahou d’avoir conclu un accord avec la Turquie

Alors que les dirigeants israéliens et turcs ont signé un accord très attendu de réconciliation à Rome ce lundi, les familles des deux soldats qui ont été tués lors de l’opération Bordure protectrice ont fustigé le Premier ministre Benyamin Netanyahou d’avoir « abandonné » les deux soldats.

Oron Shaul et Hadar Goldin ont été attaqués par des terroristes du Hamas lors de l’opération de 2014. Ils étaient présumés avoir été tués, mais Israël n’a jamais récupéré leurs corps, tous deux capturés par le Hamas. La Turquie, qui entretient des liens avec l’organisation terroriste, a promis, cependant, d’utiliser son influence pour demander le retour des soldats de Tsahal tombés entre les mains du Hamas.

« Si Israël a mis des mois à signer cet accord, c’est que chaque détail a été vérifié, débattu, contesté, mais l’accord ne comprend rien sur les deux corps kidnappés. S’il ne comprend rien, c’est que les promesses turques ne seront jamais tenues. »

Une pensée sur “Les familles des soldats disparus condamnent Netanyahou d’avoir conclu un accord avec la Turquie

  • Avatar
    27 juin 2016 à 20 h 16 min
    Permalink

    Pactiser avec le « diable » génocidaire et terroriste turc est une mauvaise stratégie pour l’avenir d’israel.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *