Les exportations israéliennes de vins vers la Chine explosent

La société HaYotzer une filiale des vins Arza (un des plus gros viticulteurs israéliens) a signé un accord de huit millions de dollars avec le groupe chinois Pen Dun  pour construire un complexe vinicole commun, dans le centre de la Chine  dans l’espoir de mettre le pied sur l’un des plus grands marchés viticoles du monde. Ainsi Arza devrait posséder 25% des parts de l’entreprise chinoise et jouera le role de conseil sur la vinification et la viticulture.

Photo by Maor Kinsbursky/Flash90

Israël fonde beaucoup d’espoir sur la Chine qui est déjà un des principaux consommateur du vin israélien mais qui pourrait devenir le terrain de jeu favori d’Israël en matière de vin compte tenu de la taille du marché au regard de la population israélienne qui dépasse à peine les huit millions. De plus, la Chine qui est actuellement le quatrième consommateur mondial de vin devrait prendre la deuxième place d’ici 2020 derrière les États-Unis en dépassant la France et le Royaume-Uni. L’enjeu pour Israël dans ce partenariat est donc de taille.

Lire la suite sur tel-avivre.com